Deux minutes sur la gauche
26 février 2019

Sans compter que chaque personne qui passait plus d’un an dans le cosmos sombrait dans la dépression. Les déjections humaines sont vite devenues un problème majeur. Les stations spatiales traitent les déjections et les rejettent régulièrement dans l’espace, si bien que l’orbite terrestre a continué à se remplir d’excréments, composant un cercle de merde qui n’a cessé de s’agrandir comme les anneaux de Saturne.